Version PDF de cet article

COMPTE RENDU de la sortie au FRAC- CENTRE d’Orléans /ARCHILAB nov 2013

A l’occasion de la biennale d’architecture Archilab, les classes de Première STD2A et de deuxième année BTS design Espace se sont rendues au Frac-Centre d’Orléans :

Après un accueil convivial au lycée Charles Peguy pour le déjeuner, nous traversons la Loire pour découvrir le nouveau bâtiment.


Les architectes Jakob et MacFarlane ont réalisé sur l’ancien site des subsistances militaires, une extension appelée Turbulences, fruit d’un travail numérique de déformation de la trame des bâtiments existants. Avec sa peau de lumière interactive et son architecture vivante, le Frac donne l’image d’un lieu en évolution perpétuelle.


 

Deux expositions s’y tiennent :

. La galerie permanente propose une traversée des expérimentations architecturales et urbaines, des années 1950 à nos jours. Ce parcours révèle les approches visionnaires et utopiques qui ont bouleversé l’architecture de la seconde moitié du XX° siècle. La collection se donne aussi comme un questionnement transversal sur l’art et l’architecture dans un décloisonnement des disciplines. Cette exposition résonne tout particulièrement avec le travail des 1res STD2A autour de l’Utopie (lettres/Accompagnement personnalisé) et du Design (maquette /expérimentation, art/architecture).

. L’exposition temporaire d’Archilab, « Naturaliser l’architecture », s’attache à redéfinir le concept même de nature, dorénavant indissociable de la production technique et technologique, au-delà d’une approche dite « durable ». Les outils de simulation numérique, empruntés aux sciences, ouvrent des champs d’investigation sans précédent, autorisant l’exploration de principes d’évolution propres au vivant. Grâce à une maîtrise mathématique avancée, l’architecture se joue désormais au niveau de la matière et tend vers une recréation intégrale de l’organique. Cette deuxième exposition s’adressait plus particulièrement aux élèves de BTS qui travaillent sur les relations entre Nature et Architecture en arts visuels, en philosophie et en projet.


 

Nous avons tous été impressionnés par la qualité des œuvres présentées, le parcours à la fois didactique et ludique grâce à de nombreuses œuvres interactives ou praticables, la force plastique du projet architectural. Les élèves, assidus dans leur prise de notes, reviennent pleins d’idées et d’enthousiasme pour leurs projets. 


proviseur

Répondre à cet article

Recherche

Mentions légales | Agence de communication CREATEIS | design by ELEM | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0