Version PDF de cet article

2013 Les dragons en vol font face à la dette Projet d’origami pour la journée de l’histoire des arts-première STMG

Notre projet d’origami est né d’un fait banal. Pendant nos pauses scolaires, nous demandions à notre professeur Mme HIMMI si nous pouvions concevoir des pliages. Un jour, Mme HIMMI nous annonce la nouvelle : nous allons monter un projet d’origami que nous présenterons à la journée de l’histoire des arts au lycée. La thématique proposée : équilibre/déséquilibre du monde socio-économique.

 Nous avons consenti. Il fallait trouver des sujets en rapport avec cette thématique et des pliages qui les représentent. Nous en avons choisi trois : la paix, la dette européenne et les dragons Chinois. Nous avons continué nos pliages pendant les pauses, mais aussi pendant l’heure d’accompagnement personnalisé. Mme HIMMI s’est chargée de l’achat du papier de couleurs différentes en conformité avec les sujets choisis, du fil et des dispositifs de suspension au plafond. La journée de l’histoire de l’art étant fixée au 22 mai, le temps nous est compté, il faut être efficace. Mais, sans le soutien de M.RIFFAUD et M. DRON, que nous remercions généreusement, nous n’aurions pas pu faire aboutir notre projet. Nous avons monté les mobiles en classe qui s’est transformée en un véritable atelier ou se côtoient papier, colle, scie électrique, pinces et mètres.

Quel rapport y a t-il entre un tel projet et nos études d’économie gestion ? Au premier abord, rien …Et pourtant, nous avons appris et mobilisé plusieurs compétences. D’abord, nous avons recherché des informations, sur Internet, sur la technique du pliage, sur son histoire et sa place dans la culture japonaise. Ensuite, nous avons travaillé sur des sujets divers : économiques (la dette souveraine, la Chine en tant que puissance émergente), historique (la révolution culturelle chinoise), littéraire (l’écriture d’un poème, d’une lettre et d’un texte historique),



en physique (travail sur le centre de gravité au moment de la suspension des mobiles), en mathématiques (les suites arithmétiques lorsqu’il a fallu calculer des longueurs successives en escalier). Enfin, nous avons été confronté à présenter nos travaux et faire des démonstrations de pliage aux visiteurs (élèves, professeurs, journaliste, …) pendant la journée d’exposition, ce qui nous a valu une bonne pratique de l’oral et du relationnel. Mais la plus grande vertu de ce projet tient au travail d’équipe et à l’esprit d’entraide et de partage qui a davantage renforcé notre esprit de groupe classe.

La classe de 1re STMG



HIMMI

Répondre à cet article

Recherche

Mentions légales | Agence de communication CREATEIS | design by ELEM | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0